Tu la sens, la France ?

IMG_9830

Escale bien méritée à Samana

Après nos péripéties au large de la République Dominicaine, nous avons profité de la plus-luxueuse-et-néanmoins-meilleur-marché marina depuis bien longtemps : deux piscines à débordement, un billard, une Kids’ room … un vrai luxe. Si bien, qu’il a fallu qu’on se motive pour sortir de notre ghetto et aller voir à quoi ressemble vraiment la République Dominicaine.

Je dirais que c’est un mélange entre les Antilles et le Maroc : il y a de la vie partout, du bruit, des mobylettes dans tous les sens, le code de la route n’existe pas, les poules font le marché, il y a des couleurs, des fruits (et des déchets) à profusion. En toute franchise, je ne peux pas te dire qu’on a vraiment vu le pays, c’était vraiment très bref comme escale. Côté végétation par contre, elle doit être assez à l’écart des ouragans car c’est beaucoup plus luxuriant que Puerto Rico où nous avons débarqué juste après.

IMG_9831IMG_9837IMG_9836IMG_9833

C’est dommage, mais à Puerto Rico finalement, on a eu du mal à profiter de notre passage. Plus on se rapprochait de Saint Martin, plus on avait envie d’y être, et on oscillait entre fatigue de naviguer et impatience d’arriver. Finalement, après deux mouillages très jolis, on s’arrête devant la ville de Ponce pour allez se réapprovisionner. Pour le coup, le mouillage n’a aucun intérêt, et on est assez tristes de découvrir -encore cette fois- une ville complètement délabrée, qui jouxte un centre commercial flambant neuf. C’est terrible les centre commerciaux. Terrible.

Bref, cela nous décide à avancer plus vite que prévu pour rejoindre directement les Iles Vierges où nous arrivons au bout d’une nuit de navigation très calme.

Nous sommes alors à 100 miles du but, et nous commençons à « sentir » le pays. On se promet des baguettes, des croissants, du fromage en quantité (la tristesse du cheddar !!), la presse, des nouveaux livres … bref, on se rapproche de la France et, n’étant pas à un paradoxe près, nous commençons à avoir envie d’en profiter encore un peu, sur le mode « tiens si on s’arrêtait là avant d’y aller ? ». Il faut dire qu’on fait escale dans des endroits où le snorkeling est absolument incroyable. Petit à petit, la pression retombe et la joie d’être de retour aux Antilles l’emporte.

IMG_9877

Certains aiment aller voir les poissons…

IMG_9874

… tandis que d’autres préfèrent les pêcher

Ce que je te raconte là, c’est notre état d’esprit à Oliv et à moi. Les enfants s’adaptent, ils sont -en général- d’accord (sauf s’il faut marcher), et continuent à vivre au rythme du voyage : école, playmo, goûter, plage.

Tu m’as demandé à plusieurs reprises comment ils grandissaient, comment ils évoluaient au cours de ce voyage. Je ne sais pas bien comment répondre à cette question. Ils restent fondamentalement des enfants. Ont-ils la sensation de vivre quelque chose d’exceptionnel. Non. Ont-ils changé ? Bien sûr, mais dans quelle mesure cela est-il dû à notre mode de vie, je n’en ai aucune idée. Pour eux, tout va bien tant qu’ils ont un déjeuner à 12h00, un goûter à 16h00 et des chips à l’apéro. Ils râlent pour marcher, ils râlent pour prendre leur douche. Parfois, je crois percevoir une conscience qui s’éveille, quand ils réalisent par exemple qu’avant de partir, ils ne savaient pas ce qu’un démanilleur était, ou qu’ils ne savaient même pas que les iguanes existaient. Mais comme nous n’avons pas de moyen de comparer avec d’autres enfants, difficile de t’en dire plus.

Il y a une chose, par contre, que j’attribuerais volontiers au voyage et c’est leur complicité. On nous a plusieurs fois demandé s’ils étaient jumeaux malgré une différence de taille indiscutable. Certes, ils sont proches physiquement, mais je crois qu’ils sont surtout très, très, complices : ils jouent des heures, ils lisent ensemble, ils font tout à deux, se disputent mais ne peuvent pas rester fâchés. Et ça, dans un environnement classique, où chacun passerait sa journée dans sa classe, je crois que ça n’aurait pas pu être possible. Et ça me rend plutôt heureuse.

IMG_9863IMG_9868IMG_9842IMG_9845

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s