Good Bye America !

IMG_9675

Les Etats-Unis pour nous, c’est là que ça se termine

Nous arrivons au terme de notre seatrip aux USA. Je sais, c’est dingue.  Nous quittons cet après-midi la côte est, en direction des Bahamas. Presque 2500 miles parcourus et près de 5 mois après s’y être ancré pour la première fois, on regarde le chemin et on est quand même assez fiers (et fatigués aussi !!).

C’est un nouveau chapitre que nous clôturons cette semaine, après le départ, la transat et les Antilles. On pensait pousser jusqu’à Miami, mais finalement, on préfère traverser plus tôt pour gagner quelques jours de Bahamas.

Alors, qu’est ce qu’on retiendra de ce séjour ?

. On a adoré « vivre » les Etats-Unis, à défaut de vivre aux Etats-Unis. Ce mode de déplacement, lent, est vraiment idéal pour s’imprégner, comprendre la culture, rencontrer les locaux… Tout est grand, tout est tellement comme dans les films, c’est comme rencontrer un mythe. Passer par la mer, c’est aussi souvent la plus jolie route pour arriver quelque part, on évite les périphériques, les bouchons … idéal.

IMG_9655

Les maisons sur le bord de l’ICW sont assez dingues

. Les américains sont incroyablement accueillants, bienveillants. Tout le monde essaie de t’aider, s’intéresse à toi. Sans doute que l’on ne passe pas inaperçus, mais on est loin d’être les seuls « boaters » comme ils nous appellent, et ils ne semblent pas se lasser.

. La faune et la flore sont présentes partout : d’abord parce qu’il y a de la place, tout le temps, parce qu’il y a beaucoup de parcs d’état, de parcs nationaux, mais aussi parce qu’ils sont resté beaucoup plus connectés que nous à la Nature : en ville, les trottoirs sont presque toujours fleuris, ou enherbés. Je te retire tout de suite tes complexes d’européens, ils font absolument tout en voiture (même retirer des sous à la banque, elles ont des drive), et dès que tu sors des grandes villes, les villages sont assez tristes : une unique route nationale, personne dans la rue, des vitrines vides et des zones commerciales qui font office de centre-ville. Pas très glamour, surtout quand tu fais tout à pied ou en trottinette.

IMG_9668IMG_9669IMG_9657

. Hallucinant le nombre d’Eglises qu’on a croisées, de toutes sortes, de toutes confessions, de toutes architectures, mais alors il y en a partout. Il n’est d’ailleurs pas rare de croiser des gens avec des tee-shirts « Jesus loves you », ou encore « There is no nation without God », des plaques d’immatriculation « One nation under God » ou « In god we trust ». Bref, pas de débat sur la laïcité par ici.

. La côte Est, ce n’est pas la côte d’Azur. Mais alors pas du tout. En plein mois de juillet/août, tu es seul sur la plage ou à peu près, souvent seul au mouillage, ou même sur l’eau. D’ailleurs, on n’a pas trouvé les américains très fêtards. En général, ils commencent leur BBQ vers 17h, ils font vite fait la fête, mais après 22h, on n’entend plus un bruit.

IMG_9615IMG_9606

IMG_9665

Là, ils discutent avec ce monsieur qui pêche des appâts dans le sable

. New York, Charleston, Washington, Annapolis, Burlington, Norfolk … les villes sont beaucoup plus jolies que ce à quoi on s’attendait en toute franchise, et on s’y est toujours senti vraiment très bien. Ça vit, ça bouge, il y a beaucoup de musées, d’Histoire, de légendes, de culture … après 6 mois d’Antilles, c’est ce qu’on était venus chercher et on n’a pas été déçu.

Bref, c’était un super séjour, très différent du reste du voyage, dont le point d’orgue restera sans aucun doute l’arrivée à New York. A refaire, on monterait plus vite au Nord pour faire le Maine notamment, et on prendrait le temps de s’arrêter en redescendant plutôt. Nous avons trouvé la descente longue, sans doute parce que nous avions fait la plupart des choses que nous voulions faire à l’aller.

IMG_9617

En Floride on peut voir le centre de la Nasa, avec la rampe de lancement des fusées

IMG_9624IMG_9639

IMG_9644

Par contre en rentrant le soir, on découvre notre annexe quasi immergée !!

Si tu me permets un bémol quand même : C’est quoi leur problème avec la climatisation?????? C’est incroyable, tout est climatisé, mais genre à 10°. Ce qui fait que chaque fois que tu fais tes courses, ou que tu visites un musée, à un moment, tu es obligé d’abréger tellement tu as froid. On repart d’ailleurs malades, le nez bouché alors qu’il fait 30° dehors.

Bref, on en reparlera surement, mais là, il est temps de nous préparer pour les Bahamas : coucou les poissons de toutes les couleurs, on arriveeeeeeeeeee

IMG_9604

Bye Bye ! On vous retrouve aux Bahamas (ou après en fonction des connexions)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s