Un petit tour et puis s’en va

IMG_9137

Montréal from the top !

Nous voilà sur la route du sud, après un peu plus de deux semaines à profiter de l’eau douce et fraiche du lac Champlain, d’une mer toujours plate, des nombreuses îles désertes à explorer, et des montagnes environnantes.

IMG_9209

Indian head, un superbe point de vue dans les Adirondacks

IMG_9199IMG_9190

Comme prévu, nous avons passé 2 jours à Montréal. Si je te disais la dernière fois que je n’étais pas sûre de passer la frontière sans encombres, c’est finalement le loueur de voitures qui aura été notre plus gros obstacle. Le seul d’ailleurs.

Il y a cette petite subtilité dont nous avions entendu parler déjà, entre les cartes de crédits (américaines) et les cartes de débit (européennes). Si nous avons pu payer une voiture de location avec notre carte sur un site internet sans aucun problème, une fois sur place, impossible de payer la caution avec notre carte de débit. Nous avons tout essayé pour convaincre le guichetier, lui donner en liquide, laisser nos cartes d’identité, j’ai même tenté de pleurer devant lui en lui expliquant tout l’argent qu’il était en train de nous faire perdre, voiture, hôtel, taxi … mais rien ne l’a amadoué. Il avait besoin d’un numéro de carte de crédit pour nous autoriser à partir avec la voiture, point barre.

Dans notre (grand) malheur, nous avons tout de même eu de la chance. Nous avions, au hasard, loué dans la seule agence de l’aéroport qui offrait une petite ouverture : une carte de débit serait acceptée si nous avions un billet d’avion, de train ou de bus, prouvant que nous repartions du même endroit après avoir rendu la voiture. On n’a pas bien saisi l’intérêt de la chose, sans doute que cela leur donne la garantie que le client repasse devant le guichet même s’il casse la voiture, mais nous avons profité du dispositif sans hésiter. Non, je te rassure, on n’a quand même pas acheté un billet d’avion mais, un billet de bus oui. Pour 40$ supplémentaire, nous avons donc pu, finalement, monter dans une grosse voiture américaine en direction du Québec.

A Montréal, une fois n’est pas coutume, on n’a pas fait des kilomètres en long et en large dans la ville. On a surtout profité de cette grande cousine française pour passer des heures à la librairie, passer des heures à la boulangerie, passer …. Non, ben c’est tout en fait ))))

Allez, j’exagère un peu bien sûr, nous avons aussi admiré la vue depuis le Mont Royal, visité le plateau, le château de Ramezay, arpenté le vieux port. Mais étonnement, c’est aussi à ce moment qu’un sentiment étrange, peut-être de la nostalgie, de la fatigue, va savoir, nous a pris un peu au dépourvu. Montréal était notre destination ultime, notre objectif pour cette route vers le Nord, il ne nous reste désormais plus qu’à retourner aux Antilles d’ici fin novembre. Aussi, lire du français, manger de la baguette et des croissants, on n’en demandait pas tellement plus pour trouver l’énergie de faire demi-tour.

IMG_9149

IMG_9146

Comme tous les plats légers, la poutine, c’est vraiment très bon !!! (frites en sauce et morceaux de fromage)

IMG_9154IMG_9143IMG_9140IMG_9148IMG_9134

C’est donc tous requinqués, que nous sommes revenus à bord d’Avae Reva, pour y accueillir nos futurs locataires, Stéphanie, Vincent, Marin et Lou. Cette famille française, installée à Montréal, va vivre à bord cet hiver pendant que nous serons en Nouvelle-Zélande. A leur tour de profiter de l’hiver aux Antilles, pendant que nous ferons l’expérience d’être au bout du monde.

Nous avons passé 3 jours avec eux, Oliv leur a fait un tour complet du propriétaire car nous ne nous croiserons pas en décembre. Nous prenons l’avion quelques jours avant qu’ils n’arrivent. Ensemble, nous avons profité encore du lac, mais le temps rafraichissant très nettement, nous ne sommes finalement pas fâchés de commencer notre descente pour retrouver des températures plus adaptées à la vie en bateau.

IMG_9173

Shelburne Farm au sud du lac

IMG_9181

On a été impressionnés par la concentration de voiliers sur le lac

Nos objectifs des prochaines semaines : Long Island, Washington, la Floride…

4 réflexions sur “Un petit tour et puis s’en va

  1. Omb dit :

    C’est drôle de voir Montréal l’été. Je ne connais que sous 2m de neige. Mais ça a l’air sympa. Je pense que l’arrière pays en automne est assez dingue. L’occasion d’y retourner, pas grave 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s