Marins d’eau douce

DFCFC6D5-E498-49BC-A9DC-AA70E9915BE0

Démâtage à Catskills, NY

La remontée de l’Hudson jusqu’au lac Champlain s’est passée tranquillement à quelques détails près.

C’était tout de même une nouvelle source de stress pour Oliv car pour passer dans le canal Champlain, qui mène au lac du même nom, nous devions démâter.

IMG_8832

Même comme ça, ça passe tout juste 🙂

Finalement, ça se fait assez bien le démâtage, les marinas du coin sont équipées et elles ont l’habitude.

Nous, beaucoup moins, ce qui nous amène, Oliv puis moi, à nous fracasser le nez l’un après l’autre. Un cadre de hublot en bois tombe d’abord sur la figure d’Oliv alors qu’il débranche les différents câbles pour déposer le mât. Moins glorieux, je me casse littéralement le nez et fonçant dans le mât au moment d’amarrer le bateau pour passer la première écluse. Ça a pris 48h avant de gonfler franchement, mais j’avais une belle tête de boxeuse. Depuis, le mât a retrouvé sa place, c’est beaucoup mieux.

IMG_8871

On remâte à Chipman Marina, l’endroit le plus mignon de tous les temps (et d’un autre temps !!)

Ces petits désagréments mis à part, on a traversé plein de petits villages, un peu paumés, un peu à l’abandon, mais toujours accueillants. On a adoré passer les 12 écluses du canal, c’était assez dépaysant.

IMG_8806

Au moins, ils n’ont pas de problème de vertige !!!

IMG_8860

Avoue qu’après New York, ça dépayse !!

IMG_8812

Les journées de nav’ sont aussi les journées où l’on ne s’habille jamais vraiment !!

IMG_8835

IMG_8858

On a été ravis aussi de retrouver l’équipage de Daphné, en route, qui nous a donné plein de bons plans sur le lac. Patrick et Jessica habitent en effet à Burlington, ils sont partis 4 mois, naviguer dans l’intercostal. On a pas mal discuté de nos différents pays bien sûr, et notamment du système de sécurité sociale qui, aux USA, est très angoissant pour eux. Patrick s’est fait opéré de l’appendicite par exemple, hospitalisation de jour, celui lui a coûté 5000$ de sa poche après la prise en charge de son assurance. Pour eux c’est clair, s’ils ont un jour un cancer, ils seront ruinés. Pas simple à gérer.

A part ça, ils avaient une super adresse de cave sur le lac, rassures-toi, on a refait les stocks d’alcool !!!

Heureusement d’ailleurs, car dans la foulée, nous avons rencontré un autre équipage, Open Mind, une famille de québécois cette fois, avec lesquels nous avons passé quelques bonnes journées sur le lac. Les enfants ont beaucoup joué avec leurs 2 garçons, nous avons fait griller des chamallows, nous avons capturé (puis relâché) des mini grenouilles, nous avons testé plusieurs plages, et donc organisé quelques 5 à 7. C’est le québécois pour dire l’apéro en fait. Le terme change, le principe reste le même, les adultes boivent discutent, les enfants mangent jouent. … Bref, c’étaient vraiment de bons moments. Ils ont aussi fait le même trajet jusqu’au Bahamas il y a deux ans, pendant une année sabbatique, nous avons donc échangé plein de bons plans avec eux aussi.

IMG_8931

IMG_8960

« On disait qu’on taillait des silex »  …

IMG_8940IMG_8951

IMG_8932Nous prévoyons désormais de passer 2 jours à Montréal cette semaine. On n’est pas totalement sûrs de pouvoir sortir des Etats-Unis, rentrer au Canada -et inversement- avec nos passeports et visas actuels, mais on ne va pas s’arrêter à cela n’est ce pas ? Le bateau, lui, reste sur le lac, donc ce sera un road trip en voiture de location.

IMG_8919

Temps breton sur le lac …

Wish us luck !

2 réflexions sur “Marins d’eau douce

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s