Des Bahamas à la Caroline du Sud

IMG_8203

Green Turtle Cay aux Bahamas 

A Nassau, nous avons passé une semaine très agréable dans l’attente de nos visas. Si tu es tenté de naviguer aux Etats-Unis, ou si tu veux juste comprendre pourquoi on a du demander un visa, il faut savoir que pour y entrer avec un voilier dont tu es le propriétaire, il te faut un visa B1/B2. Cela te permet de rester 6 mois consécutifs sur le territoire, et il est valable 10 ans. Nous avions lu à droite à gauche qu’il valait mieux faire la demande à l’ambassade de la Barbade, mais on n’avait pas du tout envie de faire la nav’ jusque la Barbade qui est à l’opposé de là où on voulait aller. On a donc décidé de prendre le risque d’aller jusqu’à celle de Nassau, qui, elle, était sur notre route.

IMG_8107

Depuis notre mouillage, nous avions accès directement à ce jardin, désert, où nous avons passé quelques belles soirées

IMG_8098

Nassau, centre ville

IMG_8144

Le temple de la consommation sur Paradise Island

IMG_8126

L’emblème des Bahamas

IMG_8131

On a bien fait écoute, car au final, cela s’est conclu sans soucis. Une fois que tu as payé, que tu as laissé toutes tes empreintes, et affirmé que tu n’avais pas l’intention de commettre un attentat, un officier t’interroge pour comprendre ta demande. Nous avions préparé tout un dossier pour démontrer que notre vie était bien établie en France, que notre compte bancaire était suffisamment garni pour nous permettre de rentrer par n’importe quel moyen … en fait, il ne nous a rien demandé du tout. J’ai expliqué qu’on naviguait depuis 1 an, qu’on voulait aller jusqu’à New York et qu’on quitterait les USA après la période cyclonique pour retourner dans les Caraïbes. Cela lui a très bien convenu, et on s’est arrêté là, au bout de 2 minutes d’entretien donc.

Le plus difficile finalement aura été de récupérer les passeports. Au bout d’une semaine, l’ambassade les met à ta disposition, complétés du fameux visa, chez DHL. Le jour J, nous nous présentons, avec nos cartes d’identité et le livret de famille, pour récupérer mon passeport et celui des enfants (Oliv avait déjà son visa). Sauf que DHL à Nassau, ne connaît pas le livret de famille français, qui est donc … en français, langue que les bahamiens ne parlent pas hélas. Pour les personnes que nous avions en face, sur la page extrait d’acte de naissance des enfants, nos noms ne figuraient pas. Donc, le document n’était pas valide. Point. Je te passe le détail de mon argumentation pourtant convaincante, pour te dire qu’au bout de 3h, après avoir demandé l’autorisation à l’ambassade, elles ont finalement accepté de nous rendre les passeports des enfants.

05B3B016-8B77-4B06-8BE8-A029604CF403

Victoire !!

Nous voilà donc repartis, direction les USA. Nous avions encore pas mal de miles à faire aux Bahamas, dans les très belles îles Abaco. On en a pris plein les yeux, c’est magnifique. Mais c’est aussi à ce moment que les orages ont commencé à éclater assez régulièrement, chaque fin de journée.

IMG_8207

Cherche pas, tout est beau aux Bahamas !!

IMG_8208IMG_8209IMG_8196IMG_8186

Note donc, avant de poursuivre cette captivante lecture, que nous n’avons pas été pris au dépourvu. Il y avait là une sorte d’alerte qui aurait pu faire tilt chez nous. Mais c’est bien la fleur au fusil que nous avons quitté les Bahamas pour 3 jours de nav’ en direction de Charleston. Le vent s’annonçait modéré, ça nous allait. Nous sommes donc partis un matin, sous une chaleur accablante, au moteur. La journée se déroule sans encombre, les enfants se rafraichissent avec le tuyau d’eau salée, finissent leur goûter quand les premiers nuages apparaissent au loin derrière nous. Puis, sur les côtés, puis devant aussi en fait. Bref, on se retrouve quasiment dans la nuit, les nombreux éclairs ne laissent plus de place au doute, on allume le radar, l’orage nous englobe. Chouette.

IMG_8224

chouette, encore de la pluie !!

Alors, la météo n’avait pas tellement menti, le vent n’a jamais été dingue, heureusement. Du coup, la mer ne s’est pas non plus déchainée, ce qui est bien aussi. Mais se retrouver au milieu des éclairs et du tonnerre en pleine mer, tu n’en as pas du tout envie, crois-moi. Aucune régularité dans le vent qui passe du portant au près en deux secondes, il pleut des trombes. On essaie donc de trouver la sortie, en mettant d’abord le cap à l’ouest, avant de nous rendre compte que c’était une mauvaise option, et de finalement rebrousser chemin au sud est (l’opposé de là où on allait, si tu me suis toujours). On a fini par sortir de la pluie, mais les conditions difficiles, éclairs et vent changeant ont duré une bonne partie de la nuit. Le lendemain matin, les choses étaient rentré dans l’ordre, et le sont restées jusqu’au soir suivant, où la même chose s’est produite. Eclairs, vents irréguliers, pluie, nous sommes arrivés au petit matin sous des seaux d’eau, pas fâchés d’y être.

IMG_8229

La meilleure partie aura tout de même été le Gulf Stream. Nous l’avons suivi pendant une petite journée, avançant parfois à 5 nœuds de vitesse, mais à près de 9 nœuds par rapport au fond, grâce à la force du courant. Très très gratifiant !!

IMG_8223

Le jour se lève sur le Gulf Stream

Nous voilà donc aux USA, fatigués mais très heureux. Les mois qui viennent devraient être plus tranquilles car nous allons principalement naviguer dans les canaux intérieurs, les lacs …

Pour le moment nous profitons de la magnifique ville de Charleston. Tu connais ?

 

2 réflexions sur “Des Bahamas à la Caroline du Sud

  1. Sixte et Marie Agnès dit :

    Non nous ne connaissons pas. C’est pourquoi c’est toujours avec grand plaisir que nous lisons vos lignes. Tout votre périple est découverte. Merci bon vent

    J'aime

  2. Charlotte Allard dit :

    Salut les Allard navigateurs ! Je suis tombée par hasard sur ce bout de récit de voyage, et autant vous dire que c’est une jolie respiration dans cette fin d’année bien chargée ! J’espère que tout va bien et que les semaines à venir sont pleines de belles découvertes. Je vous embrasse bien fort tous les quatre, sous une pluie battante et lyonnaise! Charlotte

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s