Les minutes roses

IMG_7143

Arrivée aux BVI en fin de journée

S’il y a des moments plus difficiles que d’autres, liés principalement à l’incertitude quand à notre itinéraire futur et à une certaine solitude, il reste des moments de grand émerveillement. Les minutes roses, en font partie. Tu sais, c’est ce moment furtif, juste quand le soleil disparaît à l’horizon, quand le rose se mêle au bleu aussi bien dans le ciel que dans l’eau. Toutes les nuances de mauve, violet, gris se reflètent dans les vagues comme dans les nuages, c’est magique. Tu ne peux pas t’en lasser. Tu peux facilement te lasser des kilomètres à marcher pour payer faire ta clearance, ou pour trouver le supermarché, tu peux facilement te lasser d’une énième casse (i.e. le détendeur de la gazinière qui lâche d’un coup, vidant toute une bouteille de gaz alors que pile poil on est aux îles vierges où comment te dire, ce qui ressemble le plus à un ship… ben n’existe pas tellement en fait …), mais tu ne peux pas te lasser de vivre dehors.

Bref, je m’égare pour te dire deux choses en fait :

1 – On a eu des moments difficiles ici aux BVI (British Virgin Islands)

2 – On a eu des moments magiques ici aux BVI

IMG_7142

Nav’ au portant … 

Comme je me doute que tu ne gaspilles pas ton temps à me lire me plaindre, je passe rapidement au point n° 2 si tu veux bien.

Clairement – note qu’on aurait pu s’en douter – Irma (ou une autre) n’a pas contourné les BVI. Nos premiers mouillages ont été autant de déceptions lorsque nous avons trouvé plus de cimetières de bateaux que de plages de sable blanc.

IMG_7164

Sur la plage, les épaves s’empilent 

IMG_7153

Les villages, ça ressemble toujours un peu à ça … pas très engageant

IMG_7149

Les églises en revanche sont souvent assez bien entretenues

Et pourtant, il reste des endroits superbes.

C’est le cas par exemple de l’île de Jost Van Dyke où nous avons passé une journée géniale. Au sud de l’île, tu peux mouiller devant une plage magnifique, eau turquoise, sur laquelle est installé un bar totalement mythique : le Soggy Dollar. Les transats y sont en libre accès, comme les jeux de plages, service à midi d’un fish & ships digne de Londres ! C’est très fréquenté, principalement par des américains le jour où on y était. Nous avons joué avec eux, rit et pas mal discuté. De là est née l’idée, pourquoi pas, de remonter la côte Est des US de Miami à New York … une nouveau sujet de discussion pour Oliv’ et moi !!

IMG_7166

IMG_7168

Comme souvent aux Antilles, Avae Reva est un petit bateau par rapport à ses voisins

IMG_7173

En fait ce qui est dingue ici, c’est que tu es vraiment chez les anglais. Donc, à chaque coin perdu, son pub mythique.

Sur Peter Island par exemple, île à peu près déserte, on mouille un soir dans une baie bien abritée mais n’ouvrant sur rien à terre, pas de village, pas de plage. Tu crois que ça les arrête ?? Penses-tu, du coup, le pub est … flottant !!! Inutile de te dire qu’on ne s’est pas fait prié !! Nouvelle soirée légendaire 😉

IMG_7187IMG_7191

IMG_7199

Ile deserte ? Non, pas tout à fait … pub sur micro île déserte ))

Bon, à ce rythme de bière et poisson frit, heureusement qu’on n’y restait qu’une semaine cela dit )))

Autre plage absolument incontournable si tu viens te perdre aux BVI (oublie les villages ici aussi, il n’y a rien à voir que des ruines et des routes défoncées), Les Baths, au sud de Gorda. Là, je suis désolée de ne pas pouvoir te montrer de photos, mais il faut que tu imagines que tu ne peux y accéder qu’à la nage depuis la mer (aucune annexe ne peut accoster). Au milieu des énormes roches rondes que tu aperçois sur la photo ci-dessous, il y a en fait un genre de labyrinthe, avec des piscines naturelles. C’est fantastique. Les enfants étaient surexcités de découvrir ça.

IMG_7196

En cherchant sur internet, tu verras surement mieux de quoi il s’agit

Nous terminons ensuite notre semaine au nord de Gorda, dans une anse complètement protégée par une barrière de corail et qui devait être un super spot avant le passage d’Irma. Pour nous hélas, c’est surtout un champ de ruines. Ce qui nous permet, cela étant, de taper la balle sur un cours de tennis rescapé d’un resort complètement abandonné.

IMG_7213

IMG_7211

Tennis avec vue 

IMG_7209

Tout va bien, il y avait quand même un pub sur la plage )))

Après cette partie de tennis mémorable, nous levons l’ancre pour commencer notre descente. Objectif Martinique d’ici 1 semaine.

Si jusque là nos nav’ dans les Antilles ont été ultra cool, (nous allions presque toujours dans le sens du vent) descendre veut dire naviguer au près quasi exclusivement …

 

2 réflexions sur “Les minutes roses

  1. denisber dit :

    On garde un souvenir ému des plages magnifiques des BVI découvertes il y a 15 ans mais c’est vrai que le retour (sur la Guadeloupe pour nous) avait été galère … On compatit face à ce qui vous attend
    l’équipage de SABA

    J'aime

    • etpuispartir dit :

      C’est clair !! 15h pour faire St Martin > BVI et 27h pour BVI > St Martin !!!! Bon, il faut dire qu’on a eu un problème avec notre moteur qui calait donc dans le doute, on ne s’en est pas du tout servi. On est dégouté car la mer était plate comme tout, c’était parfait !!

      J'aime

Répondre à denisber Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s