D’Italie en Espagne

IMG_5340

Ils passent des heures à jouer aux Playmobils

Nous sommes arrivés depuis quelques jours aux Baléares, où l’on profite des charmes de l’Espagne. Après notre traversée de Naples en Sardaigne, nous avons continué sur un bon rythme, avalant les miles.

En rejoignant la côte ouest de la Sardaigne, nous avons pu croiser nos copains du voilier Kalispera, dans un mouillage paradisiaque : eau turquoise, pas beaucoup de fond, des poissons à observer, pas trop de vent et un grand soleil. On passe une super journée en leur compagnie, les enfants sont contents de retrouver leurs filles.

IMG_5353

Kalispera en Sardaigne

IMG_5359

Eau transparente 

IMG_5362

Chacun sa chacune ))

On les quitte vers 16h, eux continuent vers le Sud de la Sardaigne, et nous démarrons la traversée vers les Baléares. Nous pensons arriver le surlendemain matin autour de 8/9h.

La première nuit, ainsi que la journée du lendemain, se passent parfaitement. On a un bon vent de travers qui nous pousse directement sur Minorque, idéal.

IMG_5352

Bye Bye Italy

Au soir de la deuxième nuit, le vent se lève, ce que la météo nous avait bien annoncé. On sait qu’on va l’avoir jusqu’au bout, donc cette fois, on anticipe. Oliv monte le solent à la place du génois (une plus petite voile d’avant) et met deux ris dans la grand voile (pour réduire sa surface). Je vais me coucher tôt, on décide en effet d’avancer nos quarts dans la mesure où l’arrivée est prévue assez tôt et qu’il faudra donc qu’Oliv se relève.

IMG_5368

Changement de voile …

Il me réveille donc à 1h30, avec un vent autour de 15 nœuds, toujours de travers, et une vitesse autour de 6. On commence à se dire qu’on va arriver vraiment plus tôt que prévu. Oliv, en se couchant, me demande de le réveiller à 1h de l’arrivée.

En fait de vent à 15 nœuds, ça monte encore, et encore, jusqu’à 25, et nous faisons des pointes régulièrement à 9 voire 10 nœuds. Bref, on fonce, du coup ça se confirme, on va arriver de nuit !!!!

Vers 4h30 je réveille Oliv, un peu étonné de voir qu’on avance si vite. On arrive rapidement vers Mahon, là où l’on a prévu de mouiller. Alors … je te le dis … grand moment l’arrivée : Il faut que tu nous imagines plier les voiles sous 25 nœuds de vent, à proximité de la côte -toujours très rocheuse- et dans la nuit noire … crois-moi c’est tendu.

A un moment, je suis à la barre, j’essaie comme je peux de rester face au vent, Oliv est au pied de mât pour affaler, et la grand voile, et le solent, je l’entend me hurler de ne pas empanner … et là… il disparaît totalement de ma vue. Je ne l’entend plus, je ne le vois plus, je fonce sur les rochers, il fait toujours nuit et la barre ne répond plus. #autop

Bon, en fait, il était sous le solent. LOL

Bref, on plie tout ça comme on peut et on va prendre notre mouillage. Il est 5h30, les enfants sont reveillés bien sûr, mais on y est ! Tout le monde retourne se coucher à 6h, le soleil se lève. Nous voilà en Espagne.

IMG_5372

Mouillage dans la baie de Mahon

IMG_5381IMG_5375

IMG_5379

Passion bernard l’hermite

Nous passons 3 jours à Minorque, c’est franchement canon. Assez préservé, on passe notamment par un charmant village, Binibequer.

IMG_5392IMG_5393IMG_5391

Bon, comme c’est l’Espagne quand même, je te l’avoue, on croise aussi quelques grands immeubles de bord de mer, et on n’est pas tous seuls !!

IMG_5384

Mais ma foi, les plages sont belles, les calanques nombreuses, c’est parfait pour naviguer.

Ce soir, nous arrivons à Palma …

12 réflexions sur “D’Italie en Espagne

  1. Christian Garcin dit :

    vraiment une belle aventure aussi pour moi que de vous suivre par photos et écritures interposées, surtout ds des lieux que j’ai eu aussi le loisir de fréquenter.
    au plaisir de vous lire très vite
    Christian

    J'aime

  2. Lolo dit :

    Hello les amis,
    Cam, bravo pour tes récits qui sont tellement bien écrits. Je te découvre un nouveau talent… après 22 ans d’amitié !
    Serait-il possible d’en écrire un peu plus souvent ? Je t’avoue que d’attendre 5 jours à chaque fois est un peu long 😁 ! En tout cas, en te lisant, cela me donne envie de monter à bord du navire… Parfois je me dis, allez hop, prend un billet d’avion et file les rejoindre… Ils ont sûrement besoin d’une personne supplémentaire pour défier le vent… Je te rassure, le quotidien me rattrape vite…un jour peut-être !
    Bravo pour cette aventure et merci pour ce partage…
    Gros bisous de nous 4 (et un bisou tout particulièrement à Romane)
    Lolo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s