Où ça devient bruyant, instructif et décevant

IMG_4256

La semaine dernière nous sommes rentrés dans le vif du sujet de cette préparation. Ce fut, dans l’ordre, bruyant, instructif et décevant.

> Mercredi nous nous sommes rendus tous les 4 au centre de vaccination internationale de Lyon. Notre objectif était principalement de discuter de notre itinéraire et évaluer le nombre de vaccins à prévoir avant de partir. Après avoir listé l’ensemble des pays visités, nous nous sommes arrêtés sur la fièvre jaune, l’hépatite A et la rage (en plus des vaccins classiques que nous avons déjà tous faits). Voilà. on aurait pu s’arrêter là, dire merci et s’en aller. Mais bon, on était bien, on s’apprêtait à partir pour Nantes, bref on s’est laissé convaincre de commencer les piqures tout de suite. Là.

Laisse-moi t’expliquer pourquoi l’infirmière doit encore avoir le tympan douloureux. On a laissé Colin commencer en fait, sans se méfier. Ce qui était clairement une grave erreur. Cet enfant -dont la discrétion n’a jamais été pas la principale qualité- s’est mis à hurler, à arracher le vaccin que la malheureuse infirmière a tenté de lui injecter, bref s’est retrouvé avec des bleus tout le bras. Autant dire qu’il n’a pas été simple de convaincre sa soeur d’enchainer. Pour te dire, même moi, j’ai eu un petit stress au moment d’être piquée du coup. Bonne nouvelle, on remet ça demain matin !

> Jeudi et vendredi, j’ai suivi la formation médicale grande croisière (dont nous avons déjà parlé) à Nantes.

Parenthèse, si tu passes par Nantes, ne rate pas le quartier de Trentemoult. C’est très mignon, on y accède en bateau bus depuis le centre-ville, franchement, ça vaut le coup. 

 

Cette formation proposée par Escale Technique Formation est vraiment top. Bon, il n’est pas impossible que tu décides à son issue de ne plus jamais t’éloigner d’un hôpital. En fait, tu vas même probablement décider de ne plus sortir de chez toi, mais passé cette sympathique impression qu’on est bien peu de choses, il n’est pas inutile de savoir :

  • recoudre des plaies avec du fil ou des agrafes (tu veux voir une photo ?)
  • faire une gouttière. C’est comme un plâtre, juste tu ne fais pas le tour du bras car tu risques de poser une garrot à la victime, ce qui tu en conviendras, est beaucoup moins efficace.
  • reconnaitre un mec shooté.
  • qu’il ne faut jamais jeter un corps à la mer. Jamais. Sinon, tu risques d’être emprisonné pour meurtre à ton arrivée à terre. Donc tu le ramènes. Dans l’annexe si tu veux, mais tu le ramènes.
  • qu’en fait le 30-2 du massage cardiaque, ben c’est pas tellement utile (30 massages – 2 respirations), tu peux juste masser et c’est aussi, voir plus, efficace.
  • qu’en fait presque tous les poissons en zone corail et au-delà sont contaminés par le Ciguatera et que tu peux les manger crus ou cuits, ils t’intoxiqueront pareil. Et que donc, il faut toujours demander leur avis aux locaux avant de manger un poisson que tu auras innocemment pêché.
  • que l’aspivenin vraiment, ça ne sert à rien. Voire ça fait plus de mal que de bien.
  • que tu peux aussi suturer avec de la colle scotch. En cas de pénurie d’agrafes tu vois.
  • et que quoi qu’il arrive, tu dois toujours, toujours, faire ton bilan SSS ABCDe (et là pour comprendre, il faudra que tu suives la formation;-)))) avant d’appeler le CROSS et/ou le CCMM

Honnêtement, il y a encore des tonnes de choses que j’ai apprises pendant ces deux journées, très denses. Magali, la formatrice, est vraiment géniale, elle travaille depuis de nombreuses années avec les navigateurs, notamment pour le Vendée Globe, et même à l’époque pour The Race (un mythe pour la part masculine de mon couple – Oliv quoi).

Prochaine formation : météo fin mars. Oliv envisage aussi de faire la formation survie … notamment sur les conseils de Basileus qui nous précède.

Après ces deux jours intenses, on est allé faire un petit tour du côté de … Piriac-sur-mer of course ! Il ne sera pas dit que nous sommes partis sous les tropiques sans passer par la Bretagne !!

 

 

> Enfin, j’ai contacté le CNED aujourd’hui. Je me disais qu’il fallait sans doute que je me penche enfin sur ce fameux sujet de l’école. Avant d’appeler je pensais avoir le choix entre le CNED, contraignant mais présentant l’avantage de valider le niveau des enfants à chaque fin d’année, ou une instruction plus libre, en suivant les livres, mais qui nous obligerait à faire passer des tests d’évaluation aux enfants au retour. Du coup, je restais vraiment dans l’idée de tenter le CNED en espérant que nous arriverions à suivre le timing imposé.

Bon, ce n’est pas tout à fait ça finalement.

En fait, pour s’inscrire au CNED version réglementée (donc avec évaluations, bulletins, et certificats de scolarité), il faut obtenir un avis favorable de l’inspecteur d’académie. Après renseignements, il se trouve qu’il n’y a que 4 cas pour lesquels tu peux obtenir cet avis favorable :

  • ton enfant est malade
  • il est sportif de haut niveau
  • il est de la communauté des gens du voyage
  • il est artiste.

Comme je te le disais sur Instagram, on aurait bien aimé s’inscrire en tant qu’artiste, mais bon j’ai pas l’impression que ça va être simple à justifier. Du coup, je suis entre deux eaux, là.

On peut toujours s’inscrire à la version libre du CNED, mais qui ne délivre pas de certificat, coûte aux alentours de 800€/an/enfant, et ne dispense pas des évaluations à notre retour.

Du coup, je crois qu’on va se la faire plus souple encore, avec les bouquins, les cahiers d’exercices, les belles-soeurs et copines instit’ (coucou les filles !!!)

C’est tout pour l’instant mon lecteur, et comme tu es arrivé jusque là, je ne te laisserai pas quitter cette page sans te montrer mes prouesses d’infirmière sur pied de cochon :

IMG_4246

A suivre !

 

8 réflexions sur “Où ça devient bruyant, instructif et décevant

  1. Laura dit :

    Coucou à tte la famille!
    On est le 29 mars quand je me replonge pour un peu de lecture de votre blog…et quelle tristesse de voir que tu es venue à Nantes, même à Trentemoult (soit à 5 min de chez nous!) il y a 1 mois!
    Étant en plus en congé mat, ça aurait si facile de te voir, de vous voir.
    Alors vraiment, promets moi Camille de me faire signe si vous devez revenir par ici avant le 14 juillet et votre grand départ sur Avaé Reva (j’adore trop le nom!!!).
    En tt cas, bravo pr tes points de suture qui sont vraiment top, et bravo pour l’avancée de votre si beau projet!!

    Bisous à tte la famille
    Laura et Audrey (Bouaye/Nantes)

    J'aime

    • etpuispartir dit :

      Hello !! c’est marrant parce que pendant longtemps je pensais t’appeler pour te demander de me loger ))) et finalement Oliv et les enfants sont venus avec moi, du coup, on a fait autrement.
      Trop cool d’habiter dans ce coin, c’est super joli. Et la navette fluviale, j’adore !!
      Profite de ton congé mat – le premier c’est le plus cool – et tiens-moi au courant de la naissance.
      grosses bises ma petite Laura
      Cam

      J'aime

  2. Birot dit :

    Ben Si faut les enlever ! En tout cas pour les points de suture, sauf Si c’est du fil spécial. Mais c’est bien plus facile à enlever qu’à poser. Je crois que c’est quand même très difficile à enlever, voire impossible si on attend trop longtemps. Qu’en pense Omb ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s