Nous l’appellerons …

2018 commence comme aucune autre, c’est certain (pour la petite histoire, 2016 avait commencé elle aussi de manière exceptionnelle par l’incendie de la maison … chaque année ses défis !!)

Parce qu’avec ce début d’année le compte à rebours semble avoir réellement démarré, voici, en vrac, les dernières avancées :

  • Je suis inscrite à la formation Premiers secours en Mer dispensée par Escale formation Technique, et recommandée par l’association Sail the world le 15 et 16 février à Nantes. Deux jours pour se faire peur, penser au pire, et l’anticiper … chouette 🙂
  • Oliv est inscrit à la formation Météo recommandée aussi par la même association, dont nous sommes désormais des membres à part entière d’ailleurs.
  • Le chantier qu’on avait repéré sur l’étang de berre où nous pensions stocker notre voilier ne veut pas de nous finalement : on ne reste pas assez longtemps, pas intéressant; d’ailleurs « Monsieur, vous ne serez jamais prêt à partir en Juillet, et le traitement de la coque au cuivre, c’est de la m*rde ». Merci bien, on va chercher ailleurs !!
  • L’information de notre départ se répand comme une trainée de poudre, et depuis peu on sent poindre une attente. La semaine dernière, un cousin nous disait autour d’une galette des rois que c’était bien tout ça, mais qu’il ne fallait plus reculer maintenant !! (coucou les cousins !). C’est cool, ça rend la chose de plus en plus concrète.
  • On va sans doute choisir la Satec pour l’assurance de notre première année au moins. Oliv a comparé trois devis, et ce sont, de notre point de vue, les meilleurs. On fait donc une croix sur la multi-risques à partir de la Transat comme on le pressentait depuis le Nautique. (coucou notre bonne étoile ;-)). Nous serons donc couverts, selon notre contrat, sur la zone « Entre 60° et 25° de latitude Nord (incluant les Canaries et Madère) et entre 35° de longitude Est (sans passage du Bosphore) et 30° de longitude Ouest (incluant les Açores) ». Vous n’êtes pas tellement plus avancé ? Moi non plus, mais retenons que c’est toute l’Europe + Méditerranée + Atlantique avant la transat.

Vous l’avez donc compris, on achète le Feeling 486 actuellement à Hyères. On a signé les papiers, il ne nous reste plus … qu’à payer !!

Et pour pouvoir faire les papiers, nous avions besoin d’un nom. Le week-end dernier a donc été l’occasion d’un brainstorming intense avec les enfants pendant 2 jours. Alors pour info, les enfants, quand ils brainstorment, ils le font vraiment. Tout y passe, toutes les idées, tout ce qu’ils voient, tout. Nous avons donc du leur expliquer que non, en fait, on ne va pas appeler notre voilier « Lampadaire », parce que ce n’est pas si joli, et le rapport n’est pas évident quand même, que Baleine, c’est déjà mieux, mais pas dingue non plus.

Bref, nous sommes arrivés à la liste que nous avions publié sur Instagram : Tohoraha, Sea reine, Eeva, Meheirio, et coeur (oui bon, on a lâché un peu de mou à un moment sur leurs propositions). Nous avons eu pas mal de retours, Sea Reine et Eeva étant les propositions les plus appréciées.

C’est donc avec une certaine émotion que nous vous annonçons aujourd’hui que notre voilier s’appellera :

IMG_3823

Certes, cela n’a rien à voir avec notre liste. Mais on est tous les quatre d’accord. C’est du Tahitien, cela pourrait se traduire par « celui qui part ». On cherchait à se rapprocher du nom de notre blog, et on a trouvé jolie la sonorité.

Nous espérons qu’il vous plait aussi !

On vous retrouve très vite pour la suite et on vous souhaite à tous une excellente année 2018 !

4 réflexions sur “Nous l’appellerons …

  1. etpuispartir dit :

    Excellent !! C’est une super idée Joëlle. Il se trouve en plus que je viens de commencer une « boite de secours » spéciale traversée. L’idée étant d’y mettre plein de petites enveloppes avec des défis, des recettes, des jeux …. histoire de distraire les enfants impatients ))) je rajoute tout de suite

    J'aime

  2. Joelle Allard dit :

    Moi, j’aime beaucoup : facile à retenir pour un nom tahitien et cela pourrait devenir une chanson en prenant un air d’une chanson tahitienne . Pendant les longues traversées avant d’arrivée en Polynésie vous aurez tout le temps de composer les paroles ( relatant votre vie en mer) et je suis sûre que les enfants auront encore plein d’idées…. mamine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s