Top 5 des infos utiles récupérées au salon Nautique

IMG_3940

Nous avons passé le week-end à Paris à l’occasion du salon Nautique. Si l’idée de départ était d’y aller après l’achat d’un voilier pour compléter sur place son équipement, nous avions quand même suffisamment d’autres sujets de préoccupation pour ne pas annuler notre visite.

Voici notre top 5 des infos utiles récupérées au cours de la journée :

5 – Banque : Pas un sujet visiblement. Nous pensions qu’il faudrait chercher une banque qui nous ouvre un compte international … a priori n’importe quelle banque en ligne fera l’affaire. Nous allons creuser avec la nôtre depuis notre agence. Facile !

4 – Accès Internet : Nous avons rencontré Benoit de l’entreprise Rom Arrangé sur son stand. D’après lui, et si nous voulons aux accès qui aille au-delà du simple envoi d’email, nous pouvons installer un routeur 4 G (un boitier avec une antenne), qui intègre une carte sim. Et ensuite, le plus facile est d’acheter à chaque fois qu’on arrive quelque part une carte sim et de l’installer dans le routeur. Visiblement, presque tous les pays du monde, même les plus éloignés, sont quasiment couverts par la 4G.

3 – Electricité : Autre enseignement, il est probablement plus pertinent (et moins couteux) d’optimiser la production et le stockage de notre électricité plutôt que d’en produire en quantité. Je m’explique, nous pensions combiner dans l’idéal, panneaux solaires, hydrogénérateur et éolienne. Or, ce que nous a expliqué l’entreprise Seatronic, c’est qu’avec deux panneaux solaires et un régulateur MPPT on aura sans doute suffisamment d’électricité pour notre consommation. On va creuser le sujet avec eux, mais d’un coup, on venait de sauver quelques centaines (voire milliers) d’euros !

2 – Instruments : Oliv voudrait installer un écran multifonctions dans le cockpit, qui compile les informations des différents instruments (sondeur, GPS, vitesse, radar …). Sauf que sur le feeling (toujours pas acheté mais en cours de négociation), le GPS est un Furuno alors que les autres instruments sont des Raymarine. Il semblerait que nous ne puissions pas combiner dans un écran multifonctions Raymarine des informations venant d’un équipement Furuno. C’est con hein ? On venait de perdre quelques centaines (voire milliers) d’euros …

1 – Assurance : c’est la grosse surprise de cette journée. Il n’est plus possible de trouver une assurance multirisques voilier pour un tour du monde. Depuis les ouragans aux Antilles, tous les assureurs se sont retirés. Pour être plus précise, certains le font encore, dont Pantaenius basé à Monaco, mais nous nous attendons à un tarif prohibitif (de l’ordre de 15K€ pour les 3 ans). Nous verrons leur devis. Sur ce sujet, Sail the World nous a pas mal renseigné, car cela semble être un vrai sujet de préoccupation pour les tour-du-mondistes actuellement.  Visiblement, pour les bateaux en dessous de 100K comme nous, la tendance serait à … la prière. Autrement dit, la plupart choisiraient de ne pas assurer la perte de leur voilier. C’est un risque à prendre. Pour pallier, Sail the World a développé un produit avec Satec, qui nous semble pas mal. Pour 700€ pour 4 personnes, Satec couvre la RC des personnes, la maladie et propose une enveloppe de 10K€ en cas de dommages irréversibles sur le voilier. Ce qui doit permettre de gérer l’urgence et se retourner en cas de gros pépin. Nous devons encore creuser le sujet, mais c’est une alternative qui retient notre attention pour le moment. Il reste à ajouter une RC pour le voilier (équivalent à une assurance au tiers pour les voitures), obligatoire pour entrer dans la plupart des ports.

Ce sont quelques unes des infos que nous avons ramenées de notre visite et qui nous font dire qu’on a bien fait de passer. En revanche, nous avons été déçus de ne pas trouver d’informations sur des sujets plus spécifiques à la grande croisière :

  • Pas de produits d’entretien écologiques, ni de produits du quotidien type savons, shampoing… non polluants
  • Pas de programme de recherches scientifiques ou associations recherchant des bénévoles pour effectuer des relevés, ou autre, autour du monde

Au terme de cette journée marathon, vers 18h45 (le salon fermant à 19h), nous nous sommes fait un petit plaisir en visitant les voiliers Jeanneau. On aurait bien été voir des multi-coques, mais il faut prendre RDV (!!!!!) et on n’a pas eu le temps de passer chez Beneteau malheureusement.

On vous laisse avec quelques images :

IMG_3964IMG_3981IMG_3973IMG_3939IMG_3946IMG_3944IMG_3962

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s