On aura beau tout quitter

Processed with VSCO with f2 preset

Oliv est sur la route du retour. Il est descendu à nouveau dans le Sud aujourd’hui pour voir trois voiliers qu’on n’a pas pu voir ce week-end. On a rapidement débriefé de ses visites du jour au téléphone : un Sun Kiss 47 aux Embiez, un Océanis 440 et (un autre Sun Kiss plus petit) le Feeling 486 vu samedi à Hyères.

Et je sens pointer un choix final qui me fait bien marrer.

Mais je vais trop vite, avant d’arriver à la conclusion, voici l’essentiel de nos visites du week-end.

Feeling 486

IMG_3709IMG_3704

Samedi matin, il est 8h30, nous sommes tous les quatre sur le port de Hyères, à la recherche d’un café encore ouvert pour boire un truc chaud avant de démarrer notre journée marathon. Nous nous rendons compte que le bateau qu’on doit visiter n’est pas visible au port, mais dans un chantier un peu plus loin. Nous arrivons quelques minutes plus tard pour découvrir un grand voilier, large, super bien équipé, hyper bien entretenu, avec un moteur tout neuf, plein de batteries, un réservoir d’eau énorme … le top. Sauf qu’il a cinq cabines, dont trois à l’avant … qui sont par conséquent toutes petites. Du coup, l’impression d’espace est gâchée, et le confort pas optimisé.

Coque traitée au cuivre (un traitement qui prévient l’osmose), propriétaire prêt à faire des tours dans l’eau avec nous pour nous montrer son fonctionnement.

Bref, on le trouve bien. Mais on n’a pas un énorme coup de coeur et surtout on est pressés. On en a encore 2 à voir, de la route, déjà du retard sur le planning … on prend les coordonnées du vendeur et on se rappelle. Tout le monde remonte dans la voiture direction Port Saint Louis du Rhône.

Contest 48

A Port Saint Louis, on y va pour voir un Océanis 461. Je passe rapidement dessus parce que, même si tout n’est pas inintéressant sur ce bateau, il ne nous plait pas vraiment. Le vendeur nous propose alors de visiter un Contest 48 avant de partir, un bateau qu’il vient de rentrer et qui vaut, d’après lui, le coup d’oeil. On est là, on n’a rien à perdre.

Et alors là, je monte sur le voilier, je descend dans le carré … et je tombe en amour !!!

IMG_3741IMG_3754IMG_3755IMG_3757IMG_3742IMG_3770

Jamais vu ça avant. Le luxe ! Le carré est grand, la cuisine tellement bien équipée, les salles de bains sont rutilantes, la cabine arrière !!!!! tu meures. La place est gigantesque, tout est mythique là-dessus, le téléphone, le service d’origine … totalement vintage.

Je l’adore, les enfants l’adore (tu penses, il y a une barre de pompier pour jouer dans la cabine arrière) ………………… Oliv déteste !!!!!

Le problème de ce voilier ? Il a un cockpit central. Et ça, Oliv, il bloque. Bon, je serais bien en peine de t’expliquer pourquoi il a l’impression que c’est techniquement moins bien (alors que tout le monde sur Hisse et Oh dis qu’au contraire c’est tellement plus safe !!!!) mais ce qui est vrai c’est que du coup la place dans le cockpit est très réduite. D’autre part, il faut dire adieu du coup à la jupe arrière (et donc à l’accès à l’eau facile au mouillage).

Alors je te l’accorde, vu notre trajet, ça peut être dommage de ne pas pouvoir plonger facilement dans l’eau (et surtout remonter facilement à bord). Mais bon, je ne vais pas me laisser démonter si facilement, les atouts sont trop nombreux.

On reprend la route jusqu’à Agde pour voir un Feeling aussi, plus petit. Je ne sais pas si c’est la fatigue, la nuit qui commence à tomber, ou le bonhomme qui nous fait visiter (un copain du propriétaire) incapable de répondre à aucune de nos questions, bref, il est pas mal mais on n’accroche pas plus que cela.

Dimanche sur la route du retour, on est contents et en même temps, on sent qu’on n’est pas tellement plus avancés que vendredi soir. Alors, Oliv se remet à éplucher les annonces, toute cette semaine encore, et tombe sur un modèle intéressant : le Sun Kiss 47, dont un est visible aux Embiez.

Il semble combiner le confort du Contest 48 avec un cockpit arrière. Oliv décide de descendre aujourd’hui, et en repère un autre à Bormes les Mimosas.

Sauf que l’Oliv, il est tout seul cette fois, et ça cogite sec. Le Sun Kiss lui plait certes, mais il a une voile sur enrouleur, et ça, ça le chiffonne. Il laisse tomber le deuxième et retourne voir … le Feeling 486. Tu te demandes pourquoi, vu qu’il a cinq cabines, ce qui est inutile, et que tout l’aménagement de l’avant ne nous plait pas ?

Tu ne vois pas ?

Oliv a simplement l’intention de … casser tout l’avant (l’intérieur hein) pour refaire.

Alors toi qui nous connais, tu te marres. Mais toi qui ne nous connais pas, il faut que je précise deux, trois choses.

En 2008 on a acheté un appartement, vide, qu’Oliv a tout refait. En 2010, on a acheté une maison, qu’Oliv a cassée et refaite. Actuellement, pour gagner sa vie, Oliv … refait des maisons.

Autrement dit, on aura beau tout quitter, on ne partira jamais nulle part sans faire d’abord … quelques travaux !!!

Toutes celles qui vivent avec un bricoleur … merci de compatir les filles ;-)))

A suivre (non parce que je n’ai pas encore dit oui hein) .

 

3 réflexions sur “On aura beau tout quitter

  1. cecile dit :

    Ah et j’ai oublié une petite chose … que Perer m’a fait remarquer … la sdb que j’aperçois ! avec les toilettes !!! non mais … le REVE !!! rien à voir avec ce que nous avons connu en mai 2016 … !

    J'aime

  2. cecile dit :

    Ahhh … ça se précise ! et je compatis ma copine … même si je ne vis pas avec un grand bricoleur ! en même temps on n’est jamais mieux servis que par soir même !!
    Bonne continuation pour les recherches !
    Cécile

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s